Www.Theatreregional-batna.dz © Tous droits réservés

Oeuvres

Er'raïs (1999)


Auteurs: Paul Autier et Paul Cloquemin (Gardiens de phare)

Adaptation et mise en scène: Bouzid Chouki

Scénographie: Bouzid Chouki

Musique: Mahmoudi Mohamed Illyès

Interprétation: Chiba Lahcène et El-Hani Mahfoud

Résumé:


La pièce Er'raïs est un drame, qui a résonance encore plus tragique. Elle met en scène deux gardiens de phare, le père et le fils, qui sont, pour un mois, isolés sur un phare, le plus sauvage du monde, éloignés de deux lieues en pleine mer, pendant qu’une tempête formidable drosse la côte.   

Le fils, se sent la poitrine dévoré par une fièvre, qui ne l'empêche, pourtant, pas de grelotter. Il a soif mais ne peut arriver à porter l'eau jusqu'à ses lèvres. Il est inquiet, car il a été mordu, l'autre jour chez son cousin, par le chien de la maison. Son père lui apprend que la bête, enragée, a été abattue depuis. Le tête à tête tragique du père et du fils condamné durera une nuit. Le père est partagé entre deux responsabilités, à surveiller le malade qui tentait de se suicider ou à faire son devoir, allumer le phare pour que les bateaux ne désorientent pas, surtout que cette nuit les conditions climatiques sont très mauvaises  et qu'une importante tempête faisait rage.  

Ce drame, en un acte, très court est peut-être la pièce de théâtre la plus célèbre du répertoire du Grand Guignol. Il fut représenté pour la première fois en mars 1905, à une époque où, bien que le vaccin ait été déjà inventé, cette terrible maladie de la rage n'était pas encore complètement éradiquée. La pièce restitue le réel tel qu'il se présente dans le monde. Elle expose le portrait non idéalisé, mais d'une réalité reconnaissable, c'est-à-dire le réel d'une manière crédible, des comportements humains.


Er'raïs :