Www.Theatreregional-batna.dz © Tous droits réservés

En 2001, un soir du mois d’avril, le théâtre régional de Batna déménagea à la maison de la culture Mohamed Laid Al Khalifa où il élut temporairement domicile et ferma ses portes pour céder place aux travaux de réhabilitation ou de rénovation, qui ne débutèrent que quelques mois après. En 2004, grâce à une volonté des hommes de la culture, ce fut le bout du tunnel: Les travaux de réalisation s'achevèrent et le personnel du théâtre régional de Batna et les comédiens rentrèrent de leur exil après quatre années d’absence et d’interruption. Depuis beaucoup d’eau a coulé sous les ponts.


Le Théâtre régional de Batna retrouve enfin ses murs et sa splendeur, après quatre ans d'exil à la maison de la culture de Mohamed Laïd Al-Khalifa de Batna. L’inauguration de l’établissement rénové est fêtée comme un grand événement pour les gens de la culture. Le Théâtre Régional de Batna entre en possession d’un réel bijou, mais n’arrive pas, tout de suite, à rentrer en production pour moult raisons dont la grève en protestation contre le directeur à l’époque, Kamel Yaïche. Cette grève paralysa le théâtre pendant presque une année. La véritable reprise de la production n’est enregistrée effectivement qu'à la moitié de l'année 2005, plus exactement le 27 juillet, avec le retour de l'ex-directeur du théâtre régional de Batna, Yahiaoui Mohamed. Depuis, le théâtre régional de Batna n’a cessé d’être productif et créateur. Au fil de son existence de 1987 à 2012, durant 25 ans le Théâtre a produit 55 pièces théâtrales. De la période 2005 jusqu’au 31 décembre 2012, il a produit 26 pièces théâtrales soit un rythme de production d’environ trois pièces par un an et a assuré plus de 72.000 représentations. Le bilan est jugé par tout le monde de positif et le théâtre régional de Batna, les vents favorables dans les poupes, poursuit sa course des productions et des conquêtes.

HISTORIQUE :
Precedent